Si le ventre se racontait... Retrouver la force de sa matrice énergétique pour libérer les mots et les maux du ventre

Mardi, le 1er mai 2007

Et si le ventre se racontait...

Il aurait bien des mots et des maux (douleur, colite, durcissement, diarrhée, constipation, spasmes, troubles menstruels et / ou sexuels, infections urinaires et autres...)  pour se dire...

Le ventre a enregistré des empreintes qui appartiennent au passé.  Dans ses cellules, peut se lire l'histoire de chacun, celle de sa naissance et même celle de sa lignée familiale.  Les racines peuvent remonter ainsi jusqu'aux mémoires de l'âme.

Le ventre est le centre de la Vie, siège de cet élan vital, siège de l'élan créateur, de la matrice énergétique.  Il s'avère aussi un lieu important d'échanges, parcouru par des méridiens d'énergie et par différentes innervations en interaction avec le cerveau.

Le chakra du hara repose dans le ventre.  Cette centrale énergétique est le moteur de la force de vie et de la rencontre de sa puissance intérieure.  Étant lui-même le coeur de la vie (coeur de la terre), il est en relation constante avec le coeur du coeur (coeur de l'amour ou coeur christique) et le coeur de la conscience (coeur de la divinité).

Voilà une occasion pour reprendre contact avec cette partie du corps souvent négligée, voire oubliée et qui pourtant, aurait tant à nous raconter...  Une invitation à écouter de plus en plus son ventre, à s'y reconnecter et à sacraliser cette partie du corps.  Ce cheminement demeure une étape essentielle vers la libération/guérison de ce siège de la Vie.

Et si le ventre se racontait...  Il aurait bien des mots et des maux pour se dire...